[Critique] Les Indestructibles 2 : animation virtuose et comédie efficace

Après 14 années d’attente, Les Indestructibles reviennent donc en salles pour un deuxième volet, toujours écrit et réalisé par Brad Bird ! La famille de super-héros qui avait déjà marqué les esprits en 2004 se lance dans une nouvelle aventure animée, drôle et enjouée, pour un plaisir garanti.

Un film de super-héros impressionnant

Le défi était de taille pour Les Indestructibles 2 : non seulement, il s’agit de se montrer à la hauteur du premier volet, mais en plus, de faire preuve d’une réactualisation de ses réflexions comme de son contexte, compte tenu du temps passé entre les deux films. Entre-temps, le Marvel Cinematic Universe s’est déployé, le traitement des super-héros s’est approfondi d’une réflexion politique et sociale aussi bien chez DC que Marvel, et Les Indestructibles 2 ne déroge finalement pas à la règle (et se permet quelques gentilles références).

Comme dans Civil War, le film aborde une fois de plus la responsabilité, non pas simplement symbolique, mais politique, des super-héros, en rappelant leur illégalité. S’il faut tout naturellement une dramatisation plus classique et convenue qui repose sur un antagonisme fort entre les Super et l’Hypnotiseur, cet enjeu-là ouvre sur des perspectives plus nuancées et intéressantes. Brad Bird détaille ainsi le pouvoir de la médiatisation et de la pression populaire avec simplicité, quitte, peut-être, à sacrifier ceux-là même que les Super défendent en les montrant davantage comme une masse informe partagée entre haters et fans dès lors qu’il apparaissent à l’écran. Dommage alors de limiter son propos sur la « perception » des Super à cette posture, elle-même critiquée par l’Hypnotiseur, qualifiée de « passive ».

Outre ses pistes de réflexion dont on peut débattre, Les Indestructibles 2 impressionne par la qualité de son animation. C’était déjà le cas dans le premier volet, Brad Bird confirme ici, notamment dans les séquences d’action hyper dynamiques, toujours lisibles, fluides, et diablement efficaces. Le film n’a rien à envier aux productions en prises de vue réelle et s’apprécie tel un blockbuster de sensations fortes ! La virtuosité de l’animation s’accompagne d’une patte graphique fascinante, qui rend compte de l’environnement urbain par son atmosphère, ses lumières, ses couleurs et ses formes. Mention spéciale à la bande-originale de Michael Giacchino, dont la vibe « oldie » fait tout le charme.

Une comédie familiale efficace

C’est un plaisir de retrouver la famille des Indestructibles, dont le cadet des enfants assure à ce volet sa puissance comique indéniable. Toujours attachants, l’ensemble des personnages doit faire face à la menace de l’Hypnotiseur, mais aussi à la « crise d’adolescence » de Violette et à Jack-Jack. Avec beaucoup d’auto-dérision, ce deuxième volet applique ainsi sa dramatisation épique au rôle des parents, en échangeant les rôles pour mieux désamorcer les stéréotypes du papa-homme-fort et maman-à-la-maison. S’il ne fait pas dans la nouveauté, reste qu’il fait cela très bien, grâce à la précision du montage et du rythme comique de toutes les séquences « à domicile ». Le film trouve même un bon équilibre de présence de ses personnages, malgré une intrigue qui travaille à les séparer.

Les Indestructibles 2 reprend par ailleurs en partie, avec légèreté, certaines réflexions féministes désormais au cœur des films de super-héros, en illustrant ici et là la nécessité d’une héroïne dans laquelle les petites filles et les plus jeunes Super peuvent se reconnaître. Une démarque qu’on ne peut que saluer dans la mesure où le film s’adresse aux adultes comme aux enfants.

On aura attendu longtemps pour voir ce nouveau volet des aventures des Indestructibles et nous ne sommes pas déçus ! Divertissement virtuose et très drôle, Les Indestructibles 2 saura toucher tous les publics.

[usr 4 size=20]

Réalisation : Brad Bird
Scénario : Brad Bird
Avec  Gérard Lanvin, Déborah Perret, Louane Emera (VF)
Sortie française le 4 juillet 2018
Animation, Comédie

Notre famille de super-héros préférée est de retour! Cette fois c’est Hélène qui se retrouve sur le devant de la scène laissant à Bob le soin de mener à bien les mille et une missions de la vie quotidienne et de s’occuper de Violette, Flèche et de bébé Jack-Jack. C’est un changement de rythme difficile pour la famille d’autant que personne ne mesure réellement l’étendue des incroyables pouvoirs du petit dernier… Lorsqu’un nouvel ennemi fait surface, la famille et Frozone vont devoir s’allier comme jamais pour déjouer son plan machiavélique.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut