[Critique] Downsizing : bas de plafond

Une première partie prometteuse Étrange pour autant, en ce qu’il ne permet pas vraiment de le définir non plus, et tire de son imprévisibilité narrative quelque force qui évite au moins au spectateur de sombrer dans l’ennui. Vendu comme une satire sociale autour d’un concept de science-fiction, le film fait mentir sa promotion très rapidement […]

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut